un peu d'histoire

Notre "papa" à toutes et tous, MR James Naismith
Notre "papa" à toutes et tous, MR James Naismith

Le basket-ball a été inventé en 1891 par James Naismith, un professeur d'éducation physique canadien du collège de springfield dans l'État du Massachusetts (États-Unis). Il cherchait à occuper ses étudiants entre les saisons de football et de baseball, pendant l’hiver, au cours duquel la pratique du sport en extérieur était difficile. Naismith souhaitait également leur trouver une activité où les contacts physiques soient restreints, afin d’éviter les risques de blessure.

Un jour, il reprit l’idée d'un ancien jeu de balle maya et plaça deux caisses de pêche sur les rampes du gymnase. Le but de ses étudiants était de faire pénétrer un ballon dans ces caisses en bois pour marquer un but. Les caisses étant en hauteur, c’est pourquoi ce jeu nécessitait autant d’adresse que de force brute. Naismith établit rapidement 13 règles pour rendre ce jeu praticable.

Ce sport fut baptisé basket-ball' ce qui signifie littéralement en anglais : « ballon au panier ». Le tout premier match de l’histoire eut lieu le 21 décembre 1891 et se termina sur le score de 1 à 0.

La même année, le jeu fut adapté pour être joué par des femmes.

Au début de son histoire, le basket était surtout porté sur le jeu offensif et la défense était reléguée au 2e plan. La défense était l'aspect passif du basket où on attendait l'échec de l'adversaire.

( source Wikipédia)

les 13 regles originelles du basket

Le 15 janvier est une date très importante dans l’histoire du basket puisque le 15 janvier 1892 les 13 règles originelles du basket étaient publiées dans le journal de sport de l’école de Springfield YMCA. Elles définissaient le basket, inventé par James Naismith quelques semaine auparavant. Les voici

 

Ces règles sont les suivantes:

 

 

1. La balle peut être lancée à une ou deux mains, dans n’importe quelle direction.

2. La balle peut être frappée dans n’importe quelle direction avec une ou deux mains, mais jamais avec le poing.

3. Un joueur ne peut pas courir en tenant le ballon; il doit le lancer de l’endroit où il la récupère, sauf s’il l’attrape alors qu’il court à bonne vitesse.

4. La balle doit être tenue avec les mains. On ne peut pas utiliser les bras ou le corps.

5. Il est interdit de donner des coups d’épaule, de retenir, de pousser, de faire tomber ou de frapper un adversaire. La première violation de cette règle entraîne un lancer franc. La seconde exclut le joueur du terrain jusqu’au prochain panier, voire même pour le reste de la partie si une blessure a été causée. Aucun remplacement n’est alors autorisé.

6. Frapper le ballon du poing constitue une faute, conformément aux articles 3 et 4, et tel que cela est décrit dans l’article 5.

7. Si une équipe commet 3 fautes consécutives (sans que l’autre équipe n’en commette), un panier sera compté pour les adversaires.

8. Un panier est comptabilisé lorsque le ballon est envoyé dans le panier depuis le sol. Les défenseurs ne doivent pas toucher pas la balle ni empêcher le panier si la balle rebondit. Lorsque la balle reste en équilibre sur le bord du panier et que les adversaires bougent le panier, le panier est marqué.

9. Lorsque la balle sort des limites, elle devra être remise sur le terrain et jouée par le premier joueur qui la touche. En cas de litige, l’arbitre de touche relance la balle sur le terrain. Le joueur chargé de la remise en jeu dispose de 5 secondes. S’il dépasse le délai imparti, la balle change de camp. Si les deux équipes jouent la montre, l’arbitre de touche signale une faute pour les joueurs coupables.

10. L’arbitre de touche jugera les hommes, comptera les fautes et signalera à l’arbitre les triples fautes consécutives. Il sera habilité à disqualifier des joueurs selon l’article 5.

11. L’arbitre chef sera seul juge de la balle et devra décider si elle est jouée hors limites, à quelle équipe elle appartient et garder un oeil sur la pendule. c’est lui qui accorde les paniers et qui les compte, il assume également les autres responsabilités incombant normalement à tout arbitre.

12. La durée d’une partie sera de 2 fois 15 minutes, avec une pause de 5 minutes entre les 2 mi-temps.

13. L’équipe marquant le plus de paniers sera désignée comme vainqueur. En cas de match nul, il peut y avoir prolongation, sur accord des capitaines, jusqu’à ce qu’un panier fasse la décision.

le document originel des 13 règles du basket signé par James Naismith
le document originel des 13 règles du basket signé par James Naismith